Quel conservateur choisir en cosmétique maison ?

Vitamine E, extrait de pépins de pamplemousse, Cosgard, cosmégard, Leucidal+…il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous les conservateurs disponibles pour formuler ses cosmétiques maison. Comment les différencier ? Faut-il privilégier certains conservateurs en fonction des soins ? Sont-ils tous naturels ?
Quels conservateurs conserve le mieux ? On fait le point !

Différencier les conservateurs des antioxydants en cosmétique maison

Un conservateur est un ingrédient qui retarde le développement de micro-organismes (bactéries, champignons). Les recettes cosmétiques contenant de l’eau (crème, lotion démaquillante…) sont sensibles au développement des bactéries. Il faut donc ajouter un conservateur à vos recettes de cosmétique maison contenant une phase aqueuse (de l’eau ou des eaux florales) pour les conserver dans le temps.

Les conservateurs cosmétique

Un antioxydant est un ingrédient qui ralentit ou empêche le processus d’oxydation. Il existe des vitamines (par exemple la vitamine E), des oligoéléments ou des micronutriments qui permettent de neutraliser les radicaux libres, des molécules instables d’oxygène, qui favorisent le rancissement des huiles. Lorsque vous réaliser un soin cosmétique maison contenant une phase grasse (des huiles ou des beurres), il est préférable d’y ajouter un antioxydant naturel.

Les critères pour choisir son conservateur en cosmétique maison

La naturalité des conservateurs cosmétiques

La cosmétique maison permet de contrôler la composition des produits que vous appliquez sur votre peau, il est donc logique d’être sensible à la naturalité des conservateurs. Les conservateurs les plus naturels sont d’origine végétale, comme l’Extrait de pépins de pamplemousse. Il existe également des conservateurs issus de la biotechnologie. Le Leucidal+, par exemple, est obtenu à base de probiotiques grâce à fermentation de Lactobacillus. Enfin, il existe des conservateurs synthétiques. Ils sont, par exemple, fabriqués à partir d’acide déhydroacétique, comme le Cosmégard ou associent le sodium benzoate au potassium sorbate. Quel que soit le conservateur choisit il est important de vérifier qu’il est bien conforme au référentiel des cosmétiques biologiques.

Le pH d’utilisation des conservateurs en cosmétique maison

Certains conservateurs sont efficaces uniquement à un certain pH, d’où l’importance d’utiliser des bandes de pH pour évaluer l’acidité de vos recettes cosmétiques. Le Leucidal+ doit être utilisé uniquement dans les soins maison ayant un ph compris entre 3 et 7. Le Cosmégard est efficace dans les recettes cosmétique présentant un ph compris entre 4 et 8. En revanche, l’Extrait de pépins de pamplemousse peut s’utiliser dans tous vos soins de beauté fait maison !

Le pouvoir de conservation des conservateurs

Vous vous demandez sans doute pourquoi ne pas privilégier uniquement les conservateurs naturels, comme l’Extrait de pépins de pamplemousse ? Tout simplement car son pouvoir de conservation est plus faible qu’un conservateur synthétique. Grâce à l’EPP vous pouvez conserver une crème 2 mois, là où le cosmegard vous permet de la garder 6 mois voire plus. Il est donc essentiel de choisir le conservateur adapté en fonction de ses besoins.

Contrairement à la cosmétique classique, la cosmétique maison privilégie des conservateurs le plus naturels possibles et lorsqu’ils sont synthétiques ils sont toujours conformes au référentiel des cosmétiques biologiques. Maintenant vous savez tout sur les conservateurs et leur utilisation : n’attendez plus et lancez-vous pour formuler vos recettes cosmétique maison !

en France Métropolitaine, Belgique, Allemagne, Luxembourg et Pays-Bas

Paiement en ligne100% sécuriséCarte bancaire - Paypal
Virement - Chèque

Service client
04 42 28 59 04
du lundi au vendredi
de 9h à 13h et de 14h à 17h

Besoin d'un conseil ?Contactez-nous
par formulaire

Gagnez des bons de réduction lors de vos achats

Produits
certifiés bio
pour une consommation
raisonnée et écologique